Il était une fois au Figuier Pourpre… pour (Re)construire ensemble.

27/01/2022
Locale : 18h00
Paris : 18h00
6 Rue Figuière Le Figuier Pourpre, Avignon, FR
France
Français

S’intéresser ensemble au rapport à la terre, aux êtres humains, et à ce qui fait société. Retrouver des lucioles, dans notre quotidien : Alors que tout autour les discours sombres et les tristes figures envahissent le paysage, sous les projecteurs, un nouveau regard sur le quotidien pourrait permettre de bien rester humain, c’est-à-dire de questionner ce qui nous fait vibrer.

Il était une fois une Nuit des Idées au Figuier Pourpre… pour (Re)construire ensemble, est une invitation à se frotter les yeux pour mieux y voir, et, le temps d’une nuit, suspendre encore un peu le temps, rencontrer des individus qui nous guideront dans leur quotidien comme des lumières pour illuminer le nôtre, par un nouvel éclairage. Ils nous raconteront des histoires pour revenir à l’essentiel, pour retrouver des empreintes de l’essentiel dans nos quotidiens, pour retrouver des lumières qui nous servent de phares dans la nuit : Dépasser l’ordinaire pour y percevoir l’extraordinaire : Comment changer son regard pour y percevoir la lumière ?

Chapitre I : Les empreintes de vies dans nos quotidiens

  • 18h10 : Rencontre avec Guilherme Machado et Salomé Peigney : deux jeunes enseignant.es chercheurs de l’Université d’Avignon interrogeront les sens, les formes, les liens essentiels, nos essentiels dans nos vies minuscules.
  • 19h10 : Rencontre avec Antoine Gérard, caviste, et Laura Aillaud, vigneronne : ils discuteront du goût que la terre et le travail de la vigne donnent au vin, des choix de vinification et d’assemblage qui révèlent des caractères et des arômes. Un travail simple et complexe, rigoureux et empreint de poésie, qui interroge et éclaire l’extraordinaire de nos quotidiens.
  • 20h10 : Rencontre avec Gilles Armani : enseignant chercheur à l’Université Lumière Lyon II, il nous aidera à y voir plus clair dans nos rapports aux étoiles, leur histoire, et dans nos manières de regarder notre environnement.

Tout au long de la soirée :

Exposition du peintre et plasticien Hervé Querrien dont l’expression artistique nous propose une réflexion sur les mutations désastreuses existantes et à venir. Travaillant en mouvement la viscosité de la matière, Hervé Querrien réalise des œuvres organiques d’une grande poésie. Cette exposition nous propose une immersion depuis le centre de la Terre jusqu’aux vestiges de l’humanité.

La photographe lyonnaise, Clara Hugueney vous invite à arpenter « Meeresboden », une exposition retraçant les images d’une exploration d’un ensemble de bunkers de la seconde Guerre Mondiale qui accueillit le Haut Commandement de la Kriegsmarine. À travers ses photographies argentiques, Clara Hugueney nous propose de parcourir avec froideur ces murs témoins d’un lourd passé.

Chapitre II : Lectures de textes écrits par Astrig Torossian et Gwenaëlle Ravel

  • 21h : Lectures de textes écrits par Astrig Torossian et Gwënaelle Ravel : Laissez- vous aller à l’écoute de deux textes littéraires écrits et lus par l’une des autrices, Astrig Torossian. Un voyage immobile d’une jeunesse d’aujourd’hui qui fera surgir des images poétiques et interrogatrices sur le monde actuel.

Chapitre III : Une lecture musicale pour interroger le sens du commun…

21h30 : Lecture musicale d’un extrait du roman Délit de Gosse(2019), publié aux éditions du Rouergue, par son autrice Isabel Ascencio, accompagnée d’une création sonore originale d’Alexandre Durand.

On se souvient des manifestations massives de 2012 et 2013 contre le mariage pour tous où les gens descendaient dans la rue non pas pour défendre des droits, mais pour empêcher que d’autres y accèdent. Dans cet extrait de roman qui sonde les images ordinaires de la manifestation, la description portée par le personnage relève le double défi d’en extraire le sens politique et d’en faire saisir la violence radicale.

Épilogue

Vous pourrez également vous émerveiller devant quatre oeuvres in situ spécialement conçues par des étudiantes de l’école de Mont Cotton située à Bagnols-sur-Cèze en écho à la thématique abordée lors de la Nuit des Idées. Mont Cotton est une filiale d’une école d’art basée en Suède qui offre à ses étudiantes suédoises la possibilité d’accéder à un apprentissage artistique en France. Une opportunité d’annoncer la clôture de la Nuit des Idées par une ouverture des frontières sur l’Europe.

22h : Concert du groupe avignonnais Obéron : enfin, il s’agira de partager les dernières émotions de la soirée en clôturant la Nuit des Idées avec un concert de jeunes artistes avignonnais, Obéron.

Pour plus d’informations :
Instagram : @tubeaidees
Facebook : Tube à Idées

Partenaires