La prise en charge des enfants, des malades, des personnes âgées ou en difficulté se voit répartie de manière inéquitable partout dans le monde, aussi bien en France qu’en Corée du Sud. Cette tâche revient traditionnellement aux femmes, et plus spécifiquement encore aux mères qui assurent le lien entre les générations. Dans ces sociétés modernes ultra compétitives, où l’avenir est tout entier « capitalisé » sur l’enfant, le rôle de la femme, une fois mère, devient rapidement celui de caregiver centré sur le bien-être de la cellule familiale. Face à ces problématiques, quelles sont les solutions concrètes afin de pallier ces disparités sociales profondes et développer à terme une société du care ? Entretien avec Won-jung Kim, chercheuse à l’Institut coréen pour le Développement des Femmes (KWDI).