En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

retour

La mémoire au présent

La mémoire au présent

quand : 31/01/2019 - 18h00

lieu : Château de Sassenage, Allée du Château , SASSENAGE

pays : France

description

La mémoire au présent,
Dans le cadre de la nuit des idées au Château de Sassenage,
en partenariat avec l’association Aconit, le directeur du Musée dauphinois et le collectif Un euro ne fait pas le printemps



La Nuit des Idées, évènement mis en place par l’Institut Français, aura lieu en France et à l’étranger le jeudi 31 janvier 2019. Le principe de l’opération est d’organiser débats, performances, conférences… la même nuit, dans différents lieux de savoir et de culture sur toute la planète afin de célébrer la libre circulation des idées et des connaissances.



Le thème pour cette prochaine édition est « Face au présent ». Ce sujet entrecroise trois séries de questions sur l’actualité, l’engagement et la perception du temps. Un questionnement particulièrement pertinent pour un site historique, tel que le Château de Sassenage, qui se doit de faire face aux nombreux défis du présent tout en s’appuyant sur son passé.



C’est à la mort de Pierrette Élisa de Bérenger, dernière représentante des Bérenger-Sassenage en 1971, que ce site classé monument historique est devenu le gardien de la mémoire familial. Le bâtiment d’apparat du XVIIe siècle, les différentes autres annexes, et le parc paysager clos de 8 hectares en sont les symboles. L’intérieur du Château recèle pour sa part une très grande collection mobilière, ainsi qu’un important fonds documentaire prochainement disponible sur Internet. Il s’agit d’un ensemble rare qui permet de retracer toute une partie de l’histoire de France et du Dauphiné, au travers des témoignages de la famille de Bérenger — Sassenage.



Le château est donc un véritable lieu de mémoire et il revient à la Fondation Bérenger, sous égide de la Fondation de France, d’entretenir ce monument historique en favorisant sa connaissance, sa conservation et sa valorisation, selon les dernières volontés de Pierrette Élisa de Bérenger.
Justement aujourd’hui, quelle est la trace de ce passé et quelles ont été les motivations de la dernière héritière à vouloir faire passer à la postérité son nom et sa famille ?

Au-delà du symbole patrimonial dauphinois, il convient aussi de s’interroger plus largement sur le rôle que l’on donne au passé.

Les grandes vagues commémoratives qui rythment notre vie publique, à l’image du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, nous questionnent sur le devoir de mémoire ?

Mais à l’heure de l’immédiateté, que peut-on retenir, et comment ? Des outils semblent nous y aider  en nous faisant basculer vers une ère où la mémoire se « virtualise » se stocke et s’échange.

Pour tâcher d’y répondre, nous proposons une rencontre autour de 3 interventions :

Être un lieu de mémoire, l’exemple du château de Sassenage
Le devoir de mémoire aujourd’hui, un passé orienté ?
L’outil informatique, l’ère de la mémoire virtuelle.

Comme la nuit doit laisser place aux rêves, aux pensées vagabondes… nous clôturerons la soirée par une « Conf’errance spontannée » autour de la mémoire au présent.

intervenants

Isabelle Raquin, Dessinatrice au collectif un euro ne fait pas le printemps

Cyrielle Ruffot, Chargée de mission Valorisation du Patrimoine, ACONIT

Olivier Cogne, Directeur du Musée dauphinois

Heiko Buchholz, Artiste du collectif Un euro ne fait pas le printemps

Alain Jam, Responsable de la conservation au château de Sassenage