En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

retour

Réinventer la cité

Réinventer la cité

quand : 25/01/2018 - 19h00

lieu : 13, rue Chakib Arsalane, Tétouan, 13 rue Chakib Arsalane، Tetouan 93000, Maroc , Tétouan

pays : Maroc

description

« L’imagination au pouvoir », fut l’un des slogans-phares des événements de mai 1968 dont on fêtera bientôt le 50ème anniversaire. Nous avons souhaité décliner ce thème à travers un prisme particulier, celui de la ville de demain.
En effet, un des enjeux les plus cruciaux de ces temps troublés est la question du « vivre ensemble », pas uniquement les uns à côté des autres, les uns protégés des autres, les uns repoussant les autres…
Comment repenser ce « vivre ensemble », comment susciter un nouveau le « goût des autres », tels seront les enjeux qui seront abordés à travers le prisme de la cité, car celle-ci est devenue notre théâtre quotidien, notre lieu d’habitation, de travail, de déplacement, de naissance et de mort.
Réfléchir à la place de l’homme dans la cité est donc essentiel : à travers la problématique des « villes de demain », alors même que la majorité de la population mondiale est désormais urbaine (au Maroc, 30% de la population était urbaine en 1960 et 62% aujourd’hui) et que ce phénomène mondial semble (mais l’est-il réellement) irréversible ?
De nombreuses réflexions se font jour autour du renouveau urbain ce qui nous permettra d’aborder :
-Comment l’art et la création peuvent-ils contribuer à l’émergence de villes plus « humaines ».
La révolution technologique permettra-t-elle de redonner aux citoyens le goût du vivre ensemble alors même que l’hyperurbanisation pose chaque jour de nouveaux problèmes ?
-Les lieux déshumanisés : ville champignon et autres zones industrielles offshore pour faciliter la production et la circulation des biens matériels, certaines mégalopoles à l’atmosphère quotidiennement polluée, les « no go zones », réelles ou fantasmées.
L’épineuse question de la pression exercée par les promoteurs pour déloger certaines populations à revenus modestes des centres urbains importants (Casablanca, Rabat, Tanger…).
De même, dans une optique de géopolitique urbaine, nous nous intéresserons à la concurrence entre territoires urbains (Casablanca/Rabat, Fès/Meknès, Tanger/Tétouan pour ne citer que quelques exemples).

intervenants

François Hulbert, Géographe - professeur émérite en géographie de l'Université de Lorraine

Mohamed Métalsi, Urbaniste - Doyen de la faculté euro-méditerranéenne de Fès, ancien directeur des actions culturelles de l’Institut du monde arabe à Paris

Soraya El Kahlaoui, Sociologue - Réalisatrice indépendante chez Landless Morroccans

Cédric Matet, Photographe- urbaniste

Mehdi Zouak, Archéologue - Directeur de l'Institut national des Beaux-arts de Tétouan

modérateurs

Mélanie Frerichs-Cigli, Journaliste et chroniqueuse à Luxe radio (Casablanca)