En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

retour

Habiter le monde

Habiter le monde

quand : 26/01/2017 - 19h00

lieu : Librairie Petite Egypte, 35 Rue des Petits Carreaux, 75002 Paris

pays : France

description

Lancement de la résidence de Frédérique Aït-Touati à la Librairie Petite Égypte, en compagnie de l'architecte Andrew Todd et de l'historien Yann Rocher, et discussion autour des globes, théâtres et autres architectures imaginaires.

"La librairie est le paradis des auteurs, leur maison et leur scène. Occuper une librairie en résidence, c’est côtoyer potentiellement tous les livres. D’où l’envie pour moi de proposer une résidence d’auteurs plutôt que d’auteur, d’ouvrir l’écriture à la multiplicité des voix et à la communauté de pensée dont elle se nourrit. Pendant dix mois, il sera moins question du texte qui s’écrit là, souterrainement, que des livres et des auteurs qui m’accompagnent depuis longtemps. Pour ouvrir cette résidence consacrée aux lieux, j’ai invité Yann Rocher et Andrew Todd, deux spécialistes de l’espace, à évoquer le pouvoir particulier de certains lieux à concentrer le monde et le savoir – les bibliothèques, les observatoires, les théâtres, les laboratoires, les cabinets de curiosité." Frédérique Aït-Touati est metteure en scène et chercheure au Cnrs, auteure notamment de Contes de la Lune - Essai sur la fiction et la science modernes (Gallimard, 2011). Petite Égypte est une nouvelle librairie indépendante et généraliste située dans le Sentier à Paris.

Le programme régional de résidences d'écrivains permet d'associer un auteur à un lieu, dans une dimension d'aide à la création littéraire et d'action culturelle. La résidence de Frédérique Aït-Touati à la Librairie Petite Égypte est subventionnée par la Région Ile-de-France.

intervenants

Frederique Aït-Touati, Chercheure et metteure en scène

Andrew Todd, Architecte

Yann Rocher, Historien

modérateurs

Alexis Argyroglo,