By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies or other tracers to make statistics. Learn more

back

Urgences économiques - Penser les inégalités (Anvers)

Urgences économiques - Penser les inégalités (Anvers)

when : 31/01/2019 - 19h00

location: M_HKA, Leuvenstraat 32, 2000 Antwerpen , Anvers

country: Belgique

description

Le présent est en fuite. Notre prise sur lui se fait de plus en plus ténue et de plus en plus inquiète, comme si ce que le futur nous réservait ne pouvait relever que de la catastrophe. Entre sauve-qui-peut et colmatage des brèches, nous tentons à toutes forces de retenir le présent dans son instant – sans y parvenir. Que le présent s’offre à nous sous la forme de l’urgence est donc l’étrange malédiction avec laquelle il nous faut désormais nous débrouiller. Mais de quelles urgences parle-t-on ? Dans le domaine de l’écologie comme dans celui de l’économie, dans le domaine de la politique comme dans bien d’autres encore, les enjeux et les questions s’accumulent. L’urgence du présent est celle de leur prise en compte : anthropocène et fin de la démocratie libérale, austérité économique et changement climatique, montée du populisme et désir d’un nouveau régime de travail. Les fondations les plus solides de notre monde sont ébranlées par des dangers inédits, secouées par des propositions inouïes, remises en cause par les critiques les plus dévastatrices. Comment allons-nous parvenir à les écouter, à les affronter, à y résister ? Comment allons-nous réussir à en faire un présent nouveau et désirable, dans le moment même où celui-ci ne nous laisse plus le temps de tergiverser ?

Programme :

19h00 – 23h00 : Café M HKA et musée ouverts. Le musée et ses collections permanentes seront accessibles gratuitement.

19h00 – 20h00 : Débat entre Jean-Marc Ferry (FR), Luuk van Middelaar (NL) et Herman Van Goethem (BE)
Modérateur : Luc Devoldere (BE)
Traduction simultanée FR/NL disponible
Le libéralisme est en crise, rongé par l’acide de sa déclinaison économique la plus poussée, le néo-libéralisme. Est-il possible d’en sauver quelque chose, à l’âge du populisme ? Est-il possible de réconcilier libertés politiques, développement économique et auto-détermination sociale prise en charge par le peuple de son propre destin ? Avons-nous encore besoin des valeurs libérales ?

20h30 – 21h30 : Performance (en français) de Sara Selma Dolorès (BE)
"Finis ton Assiette" est un expérience audio-sensuelle et participative qui vous emmènera dans un banquet où les questions de langage et de pratique seront mises sur la table. Le spectateur-participant est invité à s’asseoir à table pour un repas extraordinaire. A mi-chemin entre le banquet, le voyage temporel et la pop philosophie, nous nous poserons la question de savoir pourquoi le peuple réclame-t-il toujours du pain et non pas de la brioche ? Pourquoi qualifions-nous la chanson populaire de -soupe-? Qui porte le toast de qui ? Qui a croqué dans la madeleine de Proust ? Est-ce le rince-doigt qui fait les mains propres ? Sauvera-t-on la planète avec des logos en forme de pomme ? En bref, de quoi manger est-il le nom ?
http://www.thankyouforcoming.be/projets/finis-ton-assiette/
(La performance sera strictement limitée aux 50 premières personnes.)

20h30 – 21h30 : Débat avec Geneviève Fraisse (FR)
Modérateur : Pierre Fruitier-Roth
Traduction simultanée FR/NL disponible
Le féminisme a souvent été présenté comme une lutte pour les droits des femmes. Mais, que cela signifie-t-il, à l’âge du néolibéralisme triomphant et de la grande concentration des moyens économiques et médiatiques? Que signifie lutter pour les droits des femmes alors que les droits de tous sont progressivement rognés par la révolution numérique, par les forces des marchés, par les nouveaux populismes et les démocraties libérales ?

22h00 – 22h30 : Lecture (en français) de textes choisis par Nathalie Quintane (FR)
Les bouleversements économiques du présent ne sont jamais uniquement « économiques ». Leur première conséquence est sociale : celle de la redistribution de l’équilibre entre classes et groupes sociaux. On dit souvent que la plus frappée est la classe moyenne ? Nathalie Quintane proposera des extraits de "Que faire des classes moyennes ?".

speakers

Jean-Marc Ferry, philosophe

Geneviève Fraisse, philosophe et historienne de la pensée féministe

Sara Selma Dolorès, comédienne

Nathalie Quintane , poétesse et performeuse

Luuk Van Middelaar, écrivain et philosophe politique

Herman Van Goethem, Historien et juriste

moderators

Pierre Fruitier-Roth, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Anvers et secrétaire général de l’Alliance Française d’Anvers

Luc Devoldere, Rédacteur en chef de la revue Septentrion. Arts, lettres et culture de Flandre et des Pays-Bas

show in default language

show in Néerlandais