By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies or other tracers to make statistics. Learn more

back

Table ronde Université de La Rochelle enseignants-chercheurs

Table ronde Université de La Rochelle enseignants-chercheurs

when : 31/01/2019 - 20h45

location: La Coursive, 4 rue Saint-Jean du Pérot , La Rochelle

country: France

description

Table ronde enseignants-chercheurs / Université de La Rochelle

 Elodie CHAZALON, maître de conférences en études américaines, affiliée au centre de recherches CRHIA (présentation et modération)
Un « présent » à multiples facettes : définitions, représentations et injonctions paradoxales
Le champ lexical associé au "présent" souligne la polysémie abyssale de cette notion dans nos sociétés occidentales post-industrielles. Afin de montrer à quel point le "présent" est polymorphe, nous parcourrons des exemples concrets à trois niveaux entrecroisés : les représentations culturelles du "présent" (temps perçu), l'expérience (individuelle ou collective) du "présent" (temps vécu), et les injonctions paradoxales de nos sociétés consuméristes, oscillant entre dictature de la présentification et impératif d’urgence.

 Vincent COURBOULAY, maître de conférences en informatique, Laboratoire L3I
Numérique responsable, oxymore ou réalité ?
Un enjeu actuel est de mettre la transition numérique au service de la transition écologique. La convergence de ces deux transitions n’est pas seulement nécessaire pour accélérer la transition écologique, c’est aussi une opportunité pour faire des acteurs du numérique des piliers incontournables de l’économie de demain.

 Cécile CHANTRAINE-BRAILLON, professeure des universités, études théâtrales et arts de la scène d'Amérique latine, CRHIA
Théâtre contemporain du Cône Sud: incarner une mémoire traumatique
A l'instar de toute la littérature du Cône Sud, le théâtre entretient un rapport étroit avec l'histoire traumatique de la région, et notamment avec la période des dictatures militaires. En convoquant des corps sur scène et en sollicitant la participation du spectateur, il opère un travail de mémoire nécessaire et cathartique.

 Laurent VIDAL, historien, professeur des universités, affilié au centre de recherches CRHIA
Les hommes lents : discriminer et résister par le rythme (d’hier à aujourd’hui)
Il s’agira de retracer la généalogie d’un processus : l’attribution à certains individus ou groupes sociaux, dès l’aube de la modernité, d’une qualité discriminante : la lenteur. Et puisque « d’emblée une parole altère, provoque altérité » (P.Quignard), désigner l’autre comme lent n’est pas anodin. On pourra m’objecter que la figure sociale des hommes lents n’est jamais explicitement formalisée : c’est justement parce qu’elle constitue, le sous-texte des sociétés modernes, un sous-texte construit à grand renfort d’adjectifs disqualifiant qui tissent la trame d’un imaginaire de l’exclusion. Il faudra ensuite déborder ce constat et envisager la lenteur comme une subversion possible de la cadence rapide imposée par le rythme des échanges et du travail (un projet, en somme, de résistance ou de ré-existence, où les hommes lents chercheraient, à tâtons, par des ruptures de rythmes, la voie d’une autre existence possible).

 Jeanne LALLEMENT, maitre de conférence en marketing et gestion, IUT
Le temps des consommateurs (titre provisoire)

 Jean-Michel CARROZA, professeur des universités, géographie
Espaces présents : la permanence spatiale et le changement temporel (titre provisoire)

speakers

Elodie CHAZALON, Maître de conférence

Vincent COURBOULAY, Maître de conférence

Cécile CHANTRAINE-BRAILLON, Professeur des universités

Laurent VIDAL, Professeur des universités

Jeanne LALLEMENT, Maître de conférence

Jean-Michel CARROZA, Professeur des universités