By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies or other tracers to make statistics. Learn more

back

Chaud-Froid : Changements climatiques et nouvelles alliances

Chaud-Froid : Changements climatiques et nouvelles alliances

when : 31/01/2019 - 17h30

location: Centre culturel canadien, 130 rue du Faubourg St-Honoré , 75008 Paris

country: France

description

Chaud-Froid : Changements climatiques et nouvelles alliances
(inscription lien ci-dessous)

Pour sa première Nuit des Idées, le Centre culturel canadien convie le public à un voyage en zones extrêmes. A travers de récit d’expériences exceptionnelles se déployant tour à tour au sein d’un laboratoire de recherche, dans un espace circonscrit de l’étendue arctique, ou à l’échelle planétaire, c’est de vie et de survie dont il sera ici question. Artistes, chercheurs, entrepreneurs créent des alliances nouvelles où savoir-faire local (du plus ancestral au plus innovant) et enjeux globaux sont repensés à partir d’une éthique et d’une pratique de l’échange. Chaud-froid est un titre porteur de contradictions. Il évoque à la fois la rencontre et la tension, le confort ou la crispation, et bien sûr la question du climat. Face à la surexploitation des ressources naturelles engendrant des déséquilibres critiques, et en particulier ceux liés à l’eau (qu’on considérera ici dans tous ses états, du brouillard à la banquise, en passant par le survol des terres déssechées et de celles inondées), les projets évoqués ici ont une ambition : désidéaliser le lointain, nous confronter à ses réalités, développer des partenariats durables basés sur le recyclage, une utilisation minimale des ressources naturelles, la proximité et l’échange.

Un événement organisé par le Centre culturel canadien, en partenariat avec Canada Goose et en collaboration avec la West Baffin Eskimo Cooperative de Cape Dorset (Nunavut).


Programme


De 18h00 à minuit, le Canada Goose Café accueillera les visiteurs dans un espace convivial aménagé pour échanger et discuter entre les séances.


17h30
Watermark
Un film de Jennifer Baichwal et Edward Burtynsky
2013 / 1 h 32 min / Canada

L'homme a tendance à prendre les ressources de sa planète pour acquises. Ne faisant pas exception à la règle, l'eau est souvent perçue comme un bien inépuisable. À l'heure des réchauffements climatiques et de la surconsommation, les documentaristes Jennifer Baichwal et Edward Burtynsky se penchent sur nos habitudes de consommation et nos méthodes d'exploitation de la source de toute vie sur Terre. De l'assèchement prématuré de vastes étendues d'eau à l'utilisation des rivières comme dépotoir par de nombreuses entreprises industrielles, le duo dresse un portrait peu rassurant de ces pratiques orientées vers le profit immédiat et ne tenant pas toujours compte des conséquences à long terme.


19h30
Sky Water
Sources d’eau alternatives, une collaboration artistico-scientifique

L’eau est l’essence de toutes les formes de vie qui, sans elle, n’existeraient pas. Sous l’effet du changement climatique, de l’agriculture industrielle et de la prolifération de la vente en bouteilles par les marques, les ressources en eau diminuent à un rythme sans précédent. Le projet Mist Collector (Collecteur de brume), une collaboration entre artistes et scientifiques - Ana Rewakowicz, Camille Duprat et Jean-Marc Chomaz - s’est attelé à ce problème en élaborant une méthode pour recueillir l’eau de brouillard.
Ce panel proposera une réflexion sur les laborieux efforts à venir pour l’humanité en quête de ressources en eau, nous alertant sur la nécessité de créer un récit commun que nous puissions façonner et imaginer ensemble.

Intervenants :
Ana Rewakowicz est une artiste interdisciplinaire engagée dans la complexité croissante des questions environnementales, notamment la problématique de l’eau. Elle fait actuellement sa thèse à la croisée des arts et des sciences à l’École Polytechnique de Paris.

Annick Bureaud est critique d’art indépendante, commissaire d’exposition et organisatrice d’événementiel, ainsi que chercheuse-enseignante en arts et technosciences. Elle est directrice du Leonardo/Olats , le pendant européen du Leonardo/Isast.

Martine Le Bec est Rédactrice en chef de la revue Prospective stratégique et Directrice de la rédaction du magazine H2O.NET

20h45
Projet Atigi
Marque réputée de parkas, la compagnie Canada Goose développe depuis plusieurs années une stratégie d’impact environnemental dans l’Arctique canadien. C’est dans ce cadre qu’elle a récemment lancé le Projet Atigi. Travaillant de concert avec des communautés, représentants et personnalités culturelles, Canada Goose a identifié 15 couturiers des régions arctiques qu’elle a invités à rejoindre le projet. Chaque participant a reçu les fournitures nécessaires à la confection d’une parka Canada Goose avec la liberté de laisser libre cours à sa créativité. Il a alors été demandé aux participants de dessiner un modèle personnel, ancré à leur territoire, exprimant l’essence culturelle et traditionnelle du vêtement tout en utilisant les fournitures modernes de la compagnie. Des images et récits sur les créateurs de parkas garderont trace de ces initiatives et contribueront à faire connaître ces communautés du Grand Nord et leurs stylistes de talent. Au début du printemps 2019, la collection entière fera l’objet d’une vente en ligne dont les bénéfices seront reversés aux projets d’aide aux communautés du Grand Nord canadien.

Intervenants :
Des représentants de la direction de Canada Goose et, via des clips vidéos enregistrés pour l’occasion, des designers inuits du Grand Nord canadien.

22h00
Créer aujourd’hui au cœur du froid polaire
Le cas exceptionnel de la communauté de Cape Dorset
Cette session examinera la montée de la pratique artistique dans l’arctique canadien en établissant un profil historique de la communauté artistique inuit de Cape Dorset (Nunavut). Elle apportera une réflexion sur les facteurs qui ont contribué au succès international de cet art singulier réalisé dans un lieu de l’extrême en constante transformation, où toute forme d’approvisionnement est un enjeu quotidien. Quels sont aujourd’hui les défis impliqués par le modèle économique et social de la West Baffin Eskimau Cooperative et par l’impact local du réchauffement climatique ? Cette coopérative est reconnue depuis 60 ans à l’échelle internationale pour sa production de gravures, dessins et sculptures réalisés par les artistes Inuit qui en sont membres. Outre ses ateliers, les Kinngait Studios, la coopérative a un bureau à Toronto, Dorset Fine Arts, en charge de gérer l’interface avec les galeries, musées, professionnels de la culture, passionnés d’art Inuit et le marché de l’art dans le monde entier.
La rencontre sera menée sous la forme d’une entrevue avec un représentant de Dorset Fine Arts partageant son temps entre Toronto, Cape Dorset et la scène internationale de l’art pour faire connaitre les artistes de cette communauté créatrice exceptionnelle. Ce sera l’occasion de parler du tout nouveau Centre culturel Kenojuak qui entend devenir un pôle majeur de création et d’exposition de l’art inuit, destiné à attirer dans cet endroit précis de l’immensité du Grand Nord, artistes, collectionneurs, conservateurs, visiteurs du monde entier.

William Huffman est commissaire, administrateur culturel et critique d’art. Depuis 2016, il travaille à la diffusion internationale de l’art inuit au sein de Dorset Fine Arts à Toronto.
Catherine Bédard est Commissaire du programme d’expositions et Directrice adjointe du Centre culturel canadien à Paris

Chaque séance est sur réservation. Rendez-vous sur le site du Centre culturel canadien : https://canada-culture.org/event/la-nuit-des-idees-2019/

speakers

Ana Rewakowicz, Artiste, doctorante à l'Ecole Polytechnique de Paris

Annick Bureaud, Critique, commissaire, chercheure-enseignante en arts et technosciences. Elle est Directrice du Leonardo/Olats

Martine Le Bec, Rédactrice en chef, Revue H2O.NET

Représentants de Canada Goose,

William Huffman, Commissaire, critique, représentant de Dorset Fine Arts, Toronto

Catherine Bédard, Critique et historienne de l'art, Commissaire et Directrice-adjointe du Centre culturel canadien à Paris