By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies or other tracers to make statistics. Learn more

back

1968 en Roumanie, le grand malentendu

1968 en Roumanie, le grand malentendu

when : 25/01/2018 - 19h15

location: Institut français de Bucarest (Salle Elvire Popesco) - Bulevardul Dacia 77, București 020051, Roumanie, Bulevardul Dacia 77, București 020051, Roumanie , 020051 Bucarest

country: Roumanie

description

En 1968, Nicolae Ceausescu est le seul dirigeant des « Pays frères » à condamner publiquement l’invasion soviétique de la Tchécoslovaquie. Cette opposition ouverte lui vaut une image positive auprès des dirigeants de l’Ouest. La presse internationale en fait un héros, mais c’est également le cas en Roumanie. L’enthousiasme citoyen a été immense, la fierté due à la position indépendante du dirigeant roumain a atteint ses cotes maximales. Des milliers d’adhésions au Parti sont arrivées de partout dans le pays, y compris des intellectuels et des artistes. Cet air d’indépendance n’était-il pas au fond un « grand malentendu » ? Qu'est-ce-que cette période a représenté en Roumanie ? Si l’imagination (du Conducator) était alors au pouvoir, comment s’est-elle traduite pendant les décennies suivantes ? Quel pouvoir pour l’imagination dans les cinquante prochaines années ? Evénement en français avec traduction simultanée en roumain. Entrée libre.

speakers

Lidia Bodea, Directrice générale des éditions Humanitas, docteur en philologie, poétique et stylistique

Andrei Cornea, Historien de l'art, philologue, essayiste, collaborateur régulier de la Revue 22

Mircea Dumitru, Philosophe, recteur de l'Université de Bucarest, académicien, ancien ministre de l'Education

Ioan Stanomir, Politologue, professeur à Sciences Po Bucarest

Mircea Vasilescu, Philologue, critique littéraire, rédacteur en chef de Dilema, chroniqueur à Adevarul, président de la Fondation Soros Roumanie

moderators

Andrei Tarnea, Commissaire roumain de la Saison France-Roumanie, ancien directeur exécutif Aspen Roumanie