L’accès à la santé est un droit fondamental pour tout citoyen dans un pays. Au Gabon, comme dans beaucoup de pays d’Afrique centrale, se faire soigner reste tout de même un problème fondamental. Bien que le pays dispose d’une assurance-maladie dédiée aux personnes démunies, les quelques structures de santé publiques existantes affichent de nombreuses limites liées parfois au manque de matériel ou de chambres d’hospitalisations dans un pays où la population, bien que faible, s’accroît de jour en jour. Depuis sa création en 2017, le SAMU social gabonais essaye tant bien que mal de palier à ces problèmes. Rencontre avec l’un de ses coordinateurs au cours d’une maraude avec ses équipes.