Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale pour les droits des femmes commémorée le 8 mars de chaque année, l’Institut français du Congo (IFC) a lancé la campagne « #Tosala! »  (Agissons!) en collaboration avec plusieurs femmes artistes du Congo.

L’objectif de la campagne est d’informer et de sensibiliser la population congolaise aux différentes formes de violences faites aux femmes ainsi qu’au leadership féminin. Au programme de cette campagne : des rencontres-débats, des expositions, des projections de documentaires et des spectacles de danse ont été proposés tout au long du mois de mars 2021.

Le mouvement #Tosala, né du documentaire du même nom réalisé par Flore Onissah avec le soutien de l’Institut français du Congo, a attiré l’attention des médias africains et français (Afrikanews, Les Inrocks, Nova, Nouvel Obs, etc..).

#TOSALA (Agissons !)

Les 18 artistes les plus connues du Congo, chanteuses, slameuses et rappeuses s’unissent contre les violences faites aux femmes dans 10 langues congolaises : en mboshi, makoua, kongo, lingala, bembé, kitouba, lari, téké, hângala, vili et en français.

Le documentaire

Retrouvez ici le documentaire sur les coulisses du projet, où les 18 artistes du collectif #TOSALA nous expliquent pourquoi elles se sont autant investies dans ce projet. Vous pourrez aussi les voir enregistrer la chanson #Tosala en studio.

Porteurs du projet :

Un projet de l’Institut français du Congo, en partenariat avec le Ministère de la Santé, de la Population, de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement, l’Ambassade de France, la Délégation de l’Union européenne, l’Association des Femmes Juristes du Congo, les Associations ASI (Actions de Solidarité Internationale), Azur Développement, ACBEF (Association Congolaise pour le Bien-Etre Familial), Avenir NEPAD, la Fondation JED (Jeunesse, Education et Développement) et MTN. #TOSALA (AGISSONS !)