La Nuit des Idées 2021 a proposé au public venu nombreux, ce jeudi 28 janvier à l’Institut français du Bénin à Cotonou, plus de 3 heures de déambulation artistique et réflexive autour des circulations poétiques, esthétiques, culturelles et cultuelles, tissées entre les rives africaine, européenne et américaine de l’Atlantique. Elle a souligné la proximité engendrée par l’interculturalité et la richesse révélée dans la variété des cultures.

Comme chaque année, l’Institut Français du Bénin s’est associé à la Nuit des Idées qui s’est déroulée jeudi 28 janvier 2021 à partir de 19h30 dans les locaux de l’Institut Français à Cotonou, retransmise en direct à l’Institut Français à Parakou.

En résonance à la thématique « proches », proposée par l’Institut Français Paris, l’IF Bénin a interrogé la proximité dans la culture, par l’interculturalité et dans les circulations poétiques et esthétiques tissées entre les rives africaine, européenne et américaine de l’Atlantique.

La déambulation réflexive et artistique à l’Institut Français du Bénin, s’est organisée autour des expressions culturelles et cultuelles façonnées à travers l’histoire, la mémoire et la circulation contemporaine du patrimoine immatériel : chant, musique et danse, à l’échelle des mondes atlantiques. Le format s’est attaché à alterner performances artistiques et réflexions croisées entre experts, artistes, universitaires, passeurs de traditions et chercheurs.

Cet évènement a marqué le lancement du cycle de débats “Dialogues atlantiques: réinterroger le triangle Europe, Afrique, Amérique dans ses résonances et correspondances culturelles, artistiques et créatives”, soutenu par le Fonds d’Alembert et qui se déroulera tout au long de l’année 2021.

Déroulé de la soirée et intervenants

Télécharger le programme complet

1.  Performance : chants sacrés du Bénin et d’Haïti – Les sœurs Teriba (Bénin) et James Germain (Haïti)

Cette performance constituait la première escale de la soirée. Elle a permis d’appréhender l’influence du sacré dans la musique contemporaine de part et d’autre de l’Atlantique, au Bénin, avec le groupe vocal Teriba, et en Haïti, avec James Germain.

2.  Débat : « Circulation atlantique et actualisation artistique du sacré et de l’ancestralité »
animé par Monsieur Gérald Brun, attaché de coopération scientifique et universitaire à l’ambassade de France au Bénin, avec :

    • Madame Kadya Tall, anthropologue, chercheure à l’IRD (Institut de recherche pour le développement), en visio-conférence depuis la France ;
    • Monsieur Carlo Celius, historien de l’art, chercheur au CNRS (Centre national de la recherche scientifique),en visioconférence depuis la France;
    • Monsieur Ousmane Alédji, expert culturel, metteur en scène, conseiller du Président de la République du Bénin pour la culture et le patrimoine ;
    • Monsieur Marcel Padey, musicologue, chercheur, journaliste ;
    • Groupe vocal Teriba ;
    • Monsieur James Germain, chanteur.

3. Performance : Percussions danses et chants cérémoniels – Pepit’Art (Bénin)

4.  Débat : « Autour du patrimoine culturel immatériel : connaître, conserver, transmettre »

animé par Monsieur Osseni Souberou, chargé de mission à l’Ecole du patrimoine africain, avec :

    • Monsieur Bienvenu Koudjo, directeur artistique du Conservatoire des danses cérémonielles et royales du Bénin;
    • Monsieur Didier Houénoudé, directeur de l’Institut national des métiers d’art, d’archéologie et de la culture (INMAAC) – Université d’Abomey-Calavi ;
    • Monsieur Michel Noudogbessi, responsable de l’Association Pepit’Art

5. Performance : live chorégraphique et art numérique 

    • Madame Rachelle Agbossou, chorégraphe, danseuse, Bénin ;
    • Monsieur Marcel Gbeffa de la compagnie Multicorps, chorégraphe, danseur, Bénin ;
    • Madame Céline Coyac, chorégraphe, danseuse, France ;
    • Monsieur Maksaens Denis, V-jay, Haïti.

6. Paroles d’artistes : « Patrimoine et création contemporaine : artistes, créateurs, chercheurs et passeurs »
animée par Madame Coline-Lee Toumson-Venite, directrice déléguée de l’Institut français du Bénin, avec :

    • Le groupe vocal Teriba, Bénin ;
    • Monsieur James Germain, musicien, Haïti ;
    • Madame Rachelle Agbossou, chorégraphe, danseuse, Bénin ;
    • Monsieur Marcel Gbeffa, chorégraphe, danseur, Bénin ;
    •  Madame Céline Coyac, chorégraphe, danseuse, France ;
    • Monsieur Maksaens Denis, V-jay, Haïti
 —
Responsables du projet : Gérald Brun, attaché de coopération scientifique et universitaire à l’ambassade de France au Bénin et Coline-Lee Toumson-Venite, directrice déléguée de l’Institut français du Bénin